Contact :  

                                                                      En FRANCE :                                         Enfance et malnutrition                                 14 promenade Cervantès   30900 Nîmes   04 66 40 13 88  /  07 81 60 66 84  contact@enfance-et-malnutrition.org                            

 

MADAGASCAR : 

Association  Ny Aminay                             305 Ambohimahasoa                                   00 261 34 73 512 69                                                

Chiffres clés en 2017 :

 

Notre intervention couvre 12 quartiers soit 920 familles et se traduit par :

  1. Les actions contre la malnutrition de 1005 enfants moins de 5 ans
  2. Une école maternelle avec 90 enfants de 3 - 5 ans
  3. Un centre de formation par apprentissage pour les jeunes
  4. Les activités génératrices de revenus pour les femmes
  5. Une ferme d'élevage de lapins et de poules pondeuses pour l'auto-suffisance alimentaire.

​       Accueil - 1 - 2 - 3  

La malnutrition des enfants

En milieu rural, 54 % des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition, soit un enfant sur deux.  Chaque année , au mois de mars, nous effectuons un dépistage sur site des enfants malnutris.

Pour définir le diagnostic, nous utilisons les indicateurs, périmètre brachial - poids - âge - taille, selon la recommanadation commune de l'OMS et de l'UNICEF. Dans la commune Ankerana, les résultats obtenus,  font état d'une situation préoccupante car les  car les taux de malnutrition recensés dépassents les seuils fixés par l'OMS :                                                                    1. malnutrition aigüe globale à 36 % contre 10 % fixé                                                                           2. malnutrition aigüe sévère, selon le périmètre brachial, à 6 % au lieu de 2 %                 3. malnutrition chronique, un retard de croissance, chez les enfants de 24 - 59 mois, à 24 %.                                                                                                                                                                                                                                                                                                            

Samy, un garçon de 3 ans avec sa soeur 6 ans.

C'est une malnutriion protéino-énergétique, due à une carence nutritionnelle globale. On distingue 2 formes :

La malnutrition aiguë : elle traduit une malnutrition récente.  La forme aiguë sévère est facile à diagnostiquer à cause des signes physiques visibles, représentées par le maigreur, le marasme ou le kwashiorkor. 

La malnutrition de forme modérée est la plus répandue. Elle est insidieuse et méconnue, parce que l'enfant ne présente pas de signe clinique évident. Mais il reste extrêmement sensible aux maladies infectieuses. Elle est dépistée seulement au cours d'une visite médicale, ou lors de dépistage actif.

La malnutition chronique : elle résulte de longues périodes d'apport alimentaire insuffisant. Elle se manifeste par un retard de croissance. L'enfant est petit par rapport à son âge.

Les différentes causes de la malnutrition

Le taux élevé de la malnutrition des enfants quantifie la dégradation des conditions de vie de la population. Outre la pauvreté chronique, la malnutrition des enfants est aggravée par :  

A. Des causes structurelles : l'ignorance, le manque d'information et d'éducation des parents ( 60% des enfants malnutris recensés sont issus des familles dont les parents sont analphabètes), et l'éloignement géographique (loin des réseaux de circulation et d'échanges, les paysans sont restés non touchés par les différents efforts de développement socio-économique et humain, une population enfermée sur elle-même).

B. Causes socio-économiques :  elles sont surtout caractérisées par une économie de subsistance et une faiblesse de production liée à une technique de production très rudimentaire.  

C. Causes institutionnelles : on peut noter la faible volonté politique. 

Les  effets néfastes de la malnutrition

1. La vulnérabilité des enfants face aux maladies infectieuses.

2. Les troubles cognitifs : la malnutrition chronique chez les enfants est une des causes de l'abandon scolaire précoce chez les écoliers. Les multiples sources des données recueillies auprès des parents et des écoliers conernés ont mis en exergue les difficultés d'apprentissage, liées au troubles cognitifs ( troubles consécutifs au problème de malnutrition durant l'enfance).

                                                            Accueil - 1 - 2 - 3